COP 21 : la forêt doit être au cœur des accords mondiaux

Interrogé sur ses attentes concernant la Conférence mondiale sur le climat qui se tiendra à Paris en décembre prochain, Jean-Yves Caullet, président du conseil d’administration de l’ONF, explique :  « De même que les forestiers savent se projeter dans un avenir qui n’est pas le leur, la Conférence mondiale sur le Climat doit réussir à projeter la société dans une solidarité qui n’est pas nécessairement à son bénéfice premier, mais qui n’en reste pas moins indispensable. Un accord planétaire est essentiel pour éviter les grands conflits et la forêt représente l’une des clés de cet accord ». La suite en images.